Comme vous le savez maintenant, ce qu’on appelle l’herbe correspond aux fleurs femelles séchées du cannabis. En effet, seules les fleurs des femelles ont un effet psycho-actif. Les petites glandes résineuses et transparentes que l’on peut observer à la loupe sont ces petits cristaux dont je parle et on en trouve aussi sur les petites branches.
Quand un plant de cannabis est mûr, ces petites glandes prennent une teinte ambrée ou dorée. En faisant sécher les têtes et les feuilles de la plante, ces cristaux se détachent plus facilement des parties végétales – particulièrement quand on les place ensuite dans un Pollinator. Le Pollinator est une invention qui consiste en une boîte carrée équipée d’un tambour au milieu – comme dans une machine à laver – et dont le fond est un tamis. Tandis que l’on fait tourner le tambour, les cristaux se détachent par l’effet de la force centrifuge. Ils tombent à travers le tamis et peuvent ensuite être récoltés par grattage et rassemblés en un seul petit monticule appelé skuff et qui n’est autre que du haschisch non pressé. Ensuite on presse cette poudre de hasch pour en faire un joli petit bloc identique à ceux que l’on trouve dans le commerce.

 
Le haschisch est donc constitué de tous ces petits cristaux de THC que l’on trouve sur le cannabis et qui sont à peine visibles à l’œil nu. C’est un produit très concentré qui donne donc une ivresse plus stimulante et plus vive. Si vous roulez un joint avec une tête de weed, vous remarquerez, après avoir émiettée celle-ci, qu’une fine poudre couleur jaune d’or reste collée à vos doigts. Cette poudre n’est autre qu’un petit échantillon des cristaux dont je viens de vous parler.