La valeur du pH indique l’acidité d’un milieu, en l’occurrence du sol. L’échelle du pH s’étend de 1 à 14. Quand le pH d’une solution est compris entre 1 et 7, on dit qu’elle est acide. Quand il est de 7, on le dit neutre. Et enfin quand le pH se situe entre 7 et 14, la solution est appelée basique. Plus le pH est faible et plus la solution est acide. Lorsque le pH est trop élevé ou trop faible, les plantes ne peuvent plus assimiler les nutriments présents dans leur milieu de culture. Cette situation conduit vite à des carences dont la plante souffre. Un pH adapté à la culture du cannabis est compris entre 5.6 et 6.6. Quand le pH se situe dans cette fourchette, les plants de cannabis peuvent puiser de façon optimale les nutriments dans le sol.
Le pH influence aussi la vie (bactérienne) du sol. Plus la vie est active dans le sol, plus la fertilité augmente, grâce à quoi les plantes sont plus vigoureuses et en meilleure santé. Après avoir mesuré le pH de l’eau nutritive à l’aide d’un testeur de pH, on peut en modifier la valeur – en général à la baisse – en ajoutant un correcteur. La plupart des eaux du réseau de distribution ont un pH autour de 7; il est donc nécessaire de l’acidifier un peu en ajoutant du ‘pH down’ pour atteindre une acidité de 6.3.
Par contre, il faut être prêt à procéder ainsi pendant toute la durée du cycle des plantes ou mieux vaut ne pas intervenir dès le départ. Une fois qu’on a commencé à modifier le pH, il faut continuer à le faire. Il est tout à fait possible de faire de très belles récoltes sans testeur de pH. Néanmoins, si vous voulez vous assurer un petit plus, un pH adapté vous garantira une meilleure croissance et une meilleure floraison. Le pH est plus important que l’EC, aussi, si vous devez faire un choix, décidez-vous pour le testeur de pH en premier. Le pH du sol devrait tourner autour de 6.3 car il permet à la vie bactérienne de prendre son plein essor. Le pH de la coco, quant à lui, devrait se situer aux alentours de 6.0.
Le testeur d’EC mesure la conductivité électrique d’une solution. Celle-ci augmente au fur et à mesure que sa teneur en sels minéraux augmente aussi. Les engrais ne sont rien d’autres que des sels minéraux. Plus vous ajoutez d’engrais à l’eau de votre solution nutritive et plus la valeur de l’EC sera grande. L’EC mesure donc la totalité des minéraux présents dans la solution nutritive donnée aux plantes.
Pendant tout le processus de croissance, l’EC oscille entre 1.2 et 2.8. On commence avec un EC assez faible, aux alentours de 1.2, que l’on augmente progressivement tout au long de la période de croissance jusqu’à atteindre une valeur maximale de 2.8. Si vous vous aventurez à administrer des concentrations supérieures à vos plantes, les chances que vous brûliez leurs racines deviennent élevées. C’est donc simple comme bonjour, vous n’avez qu’à plonger votre testeur d’EC dans votre cuve et ajouter la dose d’engrais nécessaire pour atteindre la valeur souhaitée.
La prochaine fois, nous confronterons les avantages et les inconvénients de la culture en terre et de la culture en hydroponique et nous verrons comment faire des clones à la demande. C’est un peu plus tôt que je n’avais prévu, juste pour que vous ayez l’occasion de vous entraîner.